PRIX D'EDITION VILLE DE BEAUNE

Publié le par Jean-Michel LEVENARD

 
 

 

    


 

 

Le Tambour des lunes 

avant le propos

 

Longtemps j'ai vécu

le corps

illimité comme l'âme

mon âme

lisible au travers du corps

 

 

Étrangère au temps

qu'il faut à la lune

pour faire son croissant

le défaire

noircir

revenir

Luire

 

 

Et de ce temps nous faire humain

ramener la pierre au grain de sable

où pousse et plie le roseau.1 

 

 

 


 

La lune luit

Ma lune luit

 

Silencieuse

ma lune luit

depuis …

 

 

 

 

L'ambre du vin fait plaisir à voir

à se dandiner autour du verre

 

Persuadé

 

que la lumière vient de lui

quand la bougie n'est pas loin

 

et lui

 

que sait-il de la bougie? 


 **********************************************

 

 

Le doré ressemble

à la grosse lune d’hiver

qui se lève

toute roussie de gel

 

 

La lune

Maîtresse des eaux

émerge de son bain

 

***************************************************

 

 

Goûter le regard

Boire l'heure basse

Le ciel loup et gris

 

 

 

La brume et le levant

Les couleurs du voyage

L'autre pouls du cœur

 

 


**************************************************

 

Depuis

ma lune luit

la nuit

 

Et puis

ma lune sourit

en catimini

 

 

(extrait de la préface d'Alain Suguenot)

......

 

Dans Le Tambour des lunes, c’est la nature sauvage des Cévennes qui devient la confidente d’Odile Vecciani et qui se fait le miroir de ses émotions dans des vers à la fois beaux et subtils.

Le réalisme de l’environnement sauvage des Cévennes gardoises se mêle doucement  aux rêveries de l’auteur. Se dévoile alors un univers fait de rires et de souvenirs d’enfants  dans « des collines tendres sous le voile de nuit d’été» mais aussi empreint de craintes qui  font « couler les larmes devant la frayeur de l’incertitude » dans des sentiers perdus.

Les reliefs du sud créent un jardin d’Eden pour cette enfant du pays qui a fui les villes pour retourner dans ces vallées qui lui sont si chères. Mais ce sentiment de refuge, que nous pouvons nous aussi connaître, s’efface au fur et à mesure que la nostalgie s’installe et cette terre aussi sacrée soit-elle, finit par se craqueler.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


 
 

 

 
 
 KAD-PRO.jpg
 
 
 
 
RENCONTRES-BEAUNE-2011-009.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 
 
 
RENCONTRES-BEAUNE-2011-018.jpgRENCONTRES-BEAUNE-2011-036.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Samedi 1 et Dimanche 2 Octobre.
 
 
       Au fil des animations :
 
les poètes en vadrouille dans Beaune
 
RENCONTRES-BEAUNE-2011-025.jpg
dans les travées de la Chapelle Saint Etienne
 
 
 
RENCONTRES-BEAUNE-2011-042.jpg
   
 
 
 Michel LAGRANGE qui a donné une conférence à l'Athaeneum de la Vigne et du Vin sur le thème "poésie et oeuvre d'art , ici durant le débat du dimanche matin : "la profusion de la poésie ne nuit-elle pas à sa diffusion ?", en compagnie de Jacques THOMAS.
 
    RENCONTRES-BEAUNE-2011-054.jpg
 
 
 
 
 
Lecture par Christelle THEBAULT (membre du jury du Prix d'Edition de la
 
ville de Beaune) et Martine LELONG d'extraits de Célébrations, le reRENCONTRES-BEAUNE-2011-057-copie-1.jpgcueil poétique primé.
 
 
 
 Et rendons hommage au maître de cérémonie, animateur du débat, organisateur tous azimuts, Bruno CORTOT (en regrettant que Mady VERNAY - autre pièce majeure de l'organisation - n'ait pas impressionné la pellicule !) 
 
 
RENCONTRES-BEAUNE-2011-010.jpg 
 
 
 
 
     
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

   


 

Commenter cet article